Le nez est une partie importante de l’apparence puisqu’il occupe le centre du visage. L’attention est donc souvent rivée vers lui lorsqu’on regarde une personne. Pour cette raison, des millions de personnes optent pour une rhinoplastie chaque année. Même lorsque des personnes subissent une intervention chirurgicale au niveau du nez pour des raisons de santé ou à la suite d’un accident, elles ne manquent jamais de demander au chirurgien de corriger quelques imperfections. Quelles que soient vos raisons de recourir à une rhinoplastie, les soins post-opératoires sont importants pour accélérer la cicatrisation et éviter les douleurs inutiles. La plupart des patients rentrent chez eux après l’opération et au maximum certains restent à l’hôpital pendant 24h pour être suivi. En tout cas, votre rétablissement dépendra de la qualité de vos soins post-opératoires. Alors si vous envisagez de passer sous le couteau, planifiez à l’avance les précautions que vous devrez prendre une fois sorti du bloc opératoire.

 

Comment gérer la douleur juste après l’opération

 

En général, les patients sont envoyés chez eux le jour même, quelques heures après l’intervention chirurgicale. C’est une petite opération qui dure généralement 30 minutes et jusqu’à 2 heures dans les cas plus compliqués. Elle se fait en principe sous anesthésie générale, mais elle peut aussi se faire sous anesthésie locale pour les modifications mineures. Après l’opération, une apparence défigurée est tout à fait normale. Attendez-vous à un visage gonflé et un nez recouvert de pansements. La douleur post-opératoire est inévitable, mais en recourant aux services d’infirmiers à domicile sur Sanolib elle sera gérée à merveille. Les saignements sont normaux et ils surviendront de temps à autre après l’opération. Normalement, les saignements ne devraient pas durer plus d’une quinzaine de minutes. Votre infirmier s’occupera de votre pansement et de vos saignements. Votre nez passera souvent entre l’engourdissement et la douleur. Après tout, le chirurgien a incisé et manipulé votre cartilage, donc il faut s’y attendre. Pour que les douleurs soient supportables, le chirurgien vous prescrira des anti-douleurs ainsi que beaucoup de repos.

Après votre rhinoplastie, évitez le plus d’activités possibles. Faites-vous assisté par une infirmière à domicile au moins durant les quelques jours suivant l’opération afin d’éviter toute complication. Rien de mieux qu’un professionnel de santé pour vous accompagner durant votre rétablissement. Il vous appliquera des compresses froides pour :

  • diminuer ;
  • soulager ;

vos gonflements. De plus, en cas d’apparition d’autres maux ou blessures n’ayant pas de lien avec votre opération, vous recevrez les soins nécessaires instantanément.

 

Rétablissez-vous sans stress avec un infirmier à domicile

 

Après une opération, il est fréquent de traverser une brève période de dépression. La cause est un mélange de plusieurs facteurs dont :

  • l’anesthésie ;
  • le sommeil difficile ;
  • le sentiment d’incertitude ;
  • l’inquiétude, etc.

Avec une infirmière à domicile pour vous assister, vous n’aurez pas à vous faire du souci inutilement puisqu’elle va gérer tous les aspects du rétablissement :

  • gestion de la douleur ;
  • changement des pansements ;
  • application de compresses, etc.

Si votre chirurgie au nez est plus qu’une procédure esthétique, c’est-à-dire, si vous avez subi l’intervention principalement pour des raisons de santé, mais que vous avez demandé une rhinoplastie par la même occasion, un infirmier vous surveillera de près pour s’assurer que vous parvenez à bien respirer. De plus, il pourra être mis en liaison avec votre médecin traitant pour procurer de meilleurs soins et pour les éventuels changements de prescription. Une rhinoplastie après un accident peut être difficile à gérer et votre chirurgien vous recommandera alors un infirmier postopératoire.

Comme le processus de récupération peut être long et douloureux, sans l’assistance d’une infirmière, vous aurez beaucoup de mal dans la gestion de la douleur et des soins. Sans l’expertise et le professionnalisme d’un professionnel, vos inquiétudes seront multipliées. En effet, une infirmière saura vous rassurer et vous éduquer dans l’application des soins. Elle saura comment minimiser le gonflement et l’inconfort grâce à son expérience. De plus, elle saura aussi reconnaître les complications et anomalies qu’il faudra signaler à votre médecin. Grâce à l’assistance des infirmiers post-opératoires, vous obtiendrez le meilleur résultat de votre rhinoplastie. En effet, la réussite d’une rhinoplastie ne dépend pas que du chirurgien, mais dépend également des soins postopératoires du patient. D’où l’importance de faire appel à des infirmiers afin d’obtenir les meilleurs soins possibles. Un chirurgien compétent combiné à des soins postopératoires de qualité est la clé pour un résultat optimal.

Une semaine après l’opération

 

Une semaine post-opératoire, la nécessité de l’assistance d’un infirmier à domicile variera en fonction de chaque patient et de l’étendue de la chirurgie. Certaines personnes ont une meilleure tolérance à la douleur que d’autre et s’en sortent bien sans assistance. Généralement, les douleurs de la rhinoplastie se dissipent après trois à quatre jours. Cependant, pour les personnes qui ont subi une rhinoplastie pour des raisons médicales (une déviation du septum, accident, polypes nasaux, inflammation nasale), l’assistance d’un infirmier est conseillée même juste pour des visites périodiques afin de suivre l’évolution. Après une semaine, vous passerez à la partie excitante de la rhinoplastie qui est l’enlèvement de l’attelle nasale et le retrait des points de sutures. Elle est excitante puisque vous verrez votre nouveau nez pour la première fois. Certes, il restera gonflé et son apparence à une semaine de l’opération est loin d’être le résultat final. Toutefois, vous serez toujours en mesure d’apprécier les modifications faites et de deviner le résultat. Appliquez quelques compresses froides de temps à autre sur votre nez pour diminuer la rougeur et le gonflement. Évitez toute situation où votre nez risque d’être heurté et secoué. Ainsi, évitez de porter des lunettes et optez pour des lentilles de contact pendant quelques semaines. Evitez également de faire des exercices physiques comme :

  • le jogging ;
  • la musculation ;
  • le fitness ;
  • la natation ;
  • la zumba.

En effet, des activités physiques vont secouer le cartilage encore délicat de votre nez et risquent d’augmenter le gonflement, ce qui va retarder la cicatrisation. Bien entendu, vous pourrez marcher et continuer les activités du quotidien à condition ne pas vous exténuer. Quant aux activités sexuelles, il vaut mieux s’abstenir jusqu’à la deuxième semaine au moins.

 

Les gestes à adopter pour un rétablissement rapide

 

Le nettoyage

Pour nettoyer les points de suture dans le nez, utilisez de l’eau oxygénée ou un sérum physiologique. Nettoyez également votre peau avec un nettoyant doux pour visage.

 

Produits à utiliser :

Utilisez une crème contenant de la pantothène (vitamine B5) pour aider à cicatriser plus rapidement votre nez ainsi que pour réduire la rougeur. Rendez-vous dans une pharmacie pour trouver des crèmes contenant la vitamine B5.

Bien se nourrir

Voilà un conseil banal et trop souvent mentionné pour tous les maux. Cependant, suivre un régime riche en antioxydant et moins riche en glucide permettra à votre organisme d’accélérer la cicatrisation. Privilégiez :

  • les salades colorées ;
  • les potages ;
  • le poisson ;
  • les graines de chia ;
  • les agrumes qui sont riches en vitamines C.

La vitamine C est un antioxydant important dans la cicatrisation puisqu’il favorise la production de collagène, nécessaire pour la peau et le cartilage.

Ne pas agresser le nez

Votre nez est très délicat et le restera pendant plusieurs semaines. Dès lors, éviter tout ce qui pourrait heurter votre nez. De plus, évitez autant que possible de vous moucher. Si l’envie se pointe, utilisez plutôt un mouche-bébé.

Se reposer

Dormir sur le dos et sur les côtés est sans danger, mais l’idéal reste de dormir sur deux oreillers avec la tête surélevée pendant les deux premières semaines suivant l’intervention. En dormant dans cette position, le gonflement sera réduit, mais il y aura également moins de risque d’endommager votre nez.

Protection contre le soleil

Pendant que votre visage reste rouge et gonflé, évitez autant que possible l’exposition au soleil. Si vous devez vraiment sortir, alors n’oubliez pas d’appliquer une protection solaire. Il faut évitez à tout prix un coup de soleil surtout sur la peau du nez qui n’est pas encore tout à fait rétablie.