La rhinoplastie peut prendre moins d’une demi-heure jusqu’à plusieurs heures en fonction du type d’intervention. Le choix, c’est le chirurgien qui le prend en fonction de l’état du nez du patient et du résultat escompté.

Les interventions primaires et secondaires

Le primaire

La rhinoplastie primaire est la première intervention à faire sur une personne. C’est-à-dire qu’elle n’a jamais eu d’opération pour le nez auparavant. L’intervention est purement esthétique, mais ne prend pas en compte l’ampleur de la chirurgie. C’est juste une appellation du fait que c’est une première opération.

Le secondaire

Tout comme le primaire, c’est une appellation. Le secondaire veut dire que c’est la deuxième fois que le patient a recours à la chirurgie esthétique. Mais à la différence que le secondaire est à faire pour corriger le primaire. C’est-à-dire que si le résultat n’est pas celui attendu pendant le primaire, il sera corrigé par le secondaire. Les deux opérations doivent avoir un an au minimum d’intervalle.

Il peut y avoir une chirurgie tertiaire qui survient bien évidemment après le secondaire. Dans tous les cas, le chirurgien doit savoir le nombre d’interventions faites auparavant afin de réajuster la méthode utilisée.

La rhinoplastie par injection

Appelée aussi rhinoplastie médicale, ce traitement consiste à des injections d’acide hyaluronique dans des endroits stratégies du nez pour corriger les imperfections. réaliser une rhinoplastie à Paris avec cette méthode est tout à fait possible et accessible facilement. La rhinoplastie par injection est entre autres utilisée pour atténuer les signes de la vieillesse que subit le nez. Cette chirurgie est temporaire et à refaire selon les consignes du chirurgien. Après une chirurgie esthétique du nez dans un bloc opératoire, la rhinoplastie médicale peut être pratiquée pour avoir une finition parfaite.

Les autres types de rhinoplasties

Les rhinoplasties suivantes sont parmi les plus sollicitées et les plus utilisées :

  • La rhinoplastie ethnique : cette opération consiste à corriger le nez des personnes non caucasiennes. Elles peuvent être asiatiques, africaines, etc. L’intervention est plus lourde que les autres formes de rhinoplastie et requiert des techniques bien particulières. Le plus souvent c’est de réduire la grosseur du nez ou encore d’augmenter la projection du nez qui est plat pour les personnes non caucasiennes.
  • La septoplastie : elle est pratiquée dans un but médical. Le nez est soit courbé, soit obstrué et diminue la fonction respiratoire nasale de la personne. Cette opération est remboursée par l’assurance maladie sous condition d’avoir les accords au préalable. L’opération doit donc se faire soit dans un hôpital public, soit dans un cabinet privé, mais dont le chirurgien possède les habilitations nécessaires.
  • La profiloplastie : cette opération consiste à corriger l’ensemble du visage y compris le menton, le nez, les pommettes, etc. Pour celle-ci il est primordial de prendre rendez-vous chez un chirurgien spécialisé dans la chirurgie faciale et non pas uniquement dans la rhinoplastie.

Se reposer suite à une rhinoplastie

En foncion de l’opération du nez que vous aurez sélectionné, la durée de la convalescence peut être modifiée. Généralement, elle va de 8 à 15 jours. Par contre, votre nez restera encore sensible durant un mois environ. Durant cette période, vous devrez tout faire pour ménager vos efforts et vous prémunir de toutes les activités intensives.

Après la rhinoplastie, vous pouvez même subir certains troubles ou des maux de tête avec des hématomes douloureux.

Les résultats eux, seront visibles au bout de 2 semaines. Les résultats définitifs peuvent arriver au bout d’un an.